Fr

Siège Social

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel Gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer.

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé

Siège sociel

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé




Webcam de South Padre - USA - 6m

South Padre METEO




Description:

SpaceX (ou Space Exploration Technologies Corporation) est une entreprise américaine travaillant dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial. Fondée le 6 mai 2002 par l'entrepreneur milliardaire Elon Musk (à l'époque seulement millionnaire), il s'agit de l'un des deux prestataires privés à qui la NASA a confié un contrat de transport de fret vers la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre du programme COTS.

La société SpaceX conçoit, construit et commercialise les lanceurs Falcon 9, les moteurs Merlin qui les propulsent ainsi que le vaisseau cargo Dragon et sa version habitée. Le lanceur Falcon 1 qui a été le premier lanceur de la société n'est plus en service. Après trois échecs en 2006, 2007 et 2008, a lieu le 28 septembre 2008 le premier succès du lanceur Falcon 1, qui met ensuite en orbite le satellite d'observation malaisien RazakSAT lors de son cinquième vol, le 13 juillet 2009. Le cargo spatial Dragon lancé par une fusée Falcon 9 œuvre dans le cadre du programme de ravitaillement de la Station spatiale internationale. SpaceX, qui emploie plus de 7 000 personnes (novembre 2017) essentiellement en Californie, dispose par ailleurs de deux installations de lancement sur la base de Cap Canaveral (les pads SLC-40 et 39A), un à Vandenberg Air Force Base (le pad SLC-4E) et un autre est en cours de construction dans le sud du Texas, à Boca Chica. SpaceX dispose également d'un banc d'essais pour ses moteurs dans le Texas.

Le PDG de SpaceX Elon Musk déclare que l'un de ses objectifs était de réduire les coûts et d'améliorer la fiabilité de l'accès à l'espace d’un facteur de dix2. L'entreprise déclarait en 2004 vouloir développer un système de transport lourd, voire super-lourd, si la demande des clients suivait sachant qu’à chaque augmentation de taille résulte une diminution significative du coût par kilogramme en orbite. Elon Musk disait alors : « Je pense que 500 $ par livre (1 100 $ / kg) ou moins est très réalisable ».

SpaceX conçoit de nouvelles technologies de développement et d'ingénierie pour lui permettre de poursuivre ses différents objectifs. En 2015, des sources publiques ont révélé que SpaceX développait ses propres logiciels de simulation de dynamique des fluides afin d'améliorer leur capacité de simulation, d'évaluation et de conception des moteurs de fusée.

En juin 2015, la société a demandé au gouvernement fédéral américain l'autorisation de commencer des essais pour un projet qui vise à construire une constellation de 4 000 satellites capables de donner accès à Internet au monde entier, y compris les régions les plus reculées qui ne disposent actuellement pas d’infrastructures.

Le 6 février 2018 SpaceX réussit le lancement de la première fusée Falcon Heavy et récupère les deux boosters collatéraux avec un atterrissage synchronisé sur les zones d'atterrissage 1 et 2, en Floride. Toutefois, suite à un problème technique, l'étage principal ne se posera pas comme prévu sur la barge prévue à cet effet. La fusée met en orbite la Tesla Roadster rouge cerise 2008 d'Elon Musk avec à son bord un mannequin dénommé Starman. Après avoir passé 6 heures en orbite basse, le moteur Merlin 1D du second étage effectua une dernière propulsion afin d'envoyer la voiture en direction de l'orbite martienne (mais pas en direction de Mars, que la voiture n'approchera pas à court terme). La voiture se retrouve donc en orbite solaire. Il a fallu en tout une poussée de 2 511 tonnes pour pouvoir soulever la Falcon Heavy.



Conditions Météorologiques: