Fr

Siège Social

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel Gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer.

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé

Siège sociel

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé




Webcam de Liepaja - Lettonie - 16m

Liepaja METEO






Description:

Liepaja est une ville côtière de Lettonie.

Les symboles de la ville sont un lion rouge (symbole du Courlande) et un tilleul vert sur fond blanc. Elle possède également un hymne appelé Pilsēta, kurā piedzimst vējš (« la ville où est né le vent »).

Liepāja est située sur les rives de la mer Baltique, située à peu près à 200 km à l'ouest de Riga. Elle est accessible par car et par train depuis Riga en à peu près 3 heures. Liepāja dispose aussi d'un aéroport, la liaison aérienne est assurée avec la capitale de juin à septembre.

Liepāja a été fondée par des pêcheurs curoniens. On retrouve son nom évoqué pour la première fois en 1253, alors qu'elle s'appelait Lyva. L'Ordre de Livonie, sous l'égide de l'Ordre Teutonique, lui a donné les statuts de ville, sous le nom de Libau en 1263, nom qu'elle garde jusqu'en 1919. Le nom actuel, Liepāja, a commencé à être usité après 1560 par les quelques paysans lettons venus s'y installer[réf. nécessaire]. En 1625, le duc Frédéric Ier de Courlande a accordé à Libau le droit d'être une ville à part entière, droit que le roi Sigismond III de Pologne a approuvé en 1626.

Libau et la Courlande sont passés sous administration russe en 1795 au cours de la partition de la Pologne. Libau fait désormais partie du gouvernement de Courlande. La ville devient un port majeur de la mer Baltique pour la Russie, et devient aussi le port principal d'embarquement des immigrants, le plus souvent juifs, à destination des États-Unis.

Sur une population totale de 43 734 habitants au tournant du xxe siècle, les protestants - allemands ou lettons - étaient au nombre de 19 988, suivis des Juifs (10 860), des orthodoxes - surtout russes ou lituaniens - (9 485) et des catholiques - surtout polonais ou lituaniens - (3 170).

La population se répartit en 1900 par groupe ethnique ou linguistique :

Juifs : 10 860
Allemands : 10 210
Lettons : 9 945
Russes : 9 133
Lituaniens : 2 184
Polonais : 986
Autres : 416.
Elle est occupée à partir de mai 1915 par l'armée allemande. Le port est bombardé par les cuirassés de la marine impériale allemande à l'été 1915, au cours des combats pour la prise du golfe de Riga qui l'opposent à la marine impériale russe. La ville est occupée jusqu'à la fin de l'année 1918. S'ensuivent des combats entre bolcheviks et mercenaires allemands, anciens soldats démobilisés appuyés par une partie de la population locale, pour la course à l'indépendance. Pendant une courte période en 1919, alors que toute la Lettonie est occupée par les bolcheviks, Libau devient Liepāja et accueille le siège provisoire du gouvernement du pays. Les Germano-baltes sont presque tous chassés.

La ville fait partie de la république socialiste soviétique de Lettonie à partir de 1940 pendant quelques mois.


Massacres de Liepāja au cours duquel 2 749 Juifs furent tués sur la plage. Les femmes et enfants, obligés de se mettre en sous-vêtements, furent photographiés par leurs bourreaux nazis, le 15 décembre 1941.
La ville est assiégée entre le 22 et le 29 juin 1941. Elle est occupée par l'armée allemande et redevient Libau. La population juive locale, environ 7 000 personnes [réf. nécessaire] avant la guerre, fut presque totalement [réf. nécessaire] exterminée par les nazis et les collaborateurs locaux. La plupart [réf. nécessaire] de ces meurtres en masse eurent lieu dans les dunes de Šķēde au nord de la ville. Moins de trente juifs étaient encore en vie à la fin de la guerre à Liepāja. [réf. nécessaire] La ville fait partie de la poche de Courlande pendant la guerre. La plupart des bâtiments de la ville sont détruits pendant les assauts. L'Armée rouge prend la ville le 9 mai 1945, à la suite de la reddition des nazis. Elle rentre dans le giron de l'URSS et reprend son nom letton.

La ville est reconstruite par les architectes soviétiques Krouglov et Zagare entre 1953 et 1957[réf. nécessaire]. Port militaire et commercial, la ville est une ville fermée pendant toute la période soviétique. Même les habitants des alentours doivent disposer d'un permis spécial pour y pénétrer.



Localisation & Météorologie:



-->