Fr

Siège Social

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel Gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer.

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé

Siège sociel

8 Allée des Bergeronnettes, 76 370 Rouxmesnil-le-Haut

Phone: +33 6 63 17 96 45

Email:vision-environnement@live.fr

Besoin d'une info?

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Appel gratuit

+33 6 63 17 96 45

Horaires d'Ouverture

Prenez rendez-vous, nous serions heureux de vous rencontrer

  • Lundi-Vendredi: 9H00 à 17H00
  • Samedi: 10H00 à 12H00
  • Dimanche: Fermé




Webcam de Middle Fork (1054m)

Middle Fork METEO


Le parc national de Glacier (Glacier National Park) est un parc national américain situé dans l'État américain du Montana. Fondé en 1910 et d'une superficie de 4 101 km2, il est bordé au nord par les provinces canadiennes de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Le parc, qui est constitué de zones montagneuses abritant des dizaines de glaciers, des centaines de lacs et des milliers d'espèces animales et végétales, est l'un des écosystèmes les mieux préservés du pays. Il fait partie d'un écosystème protégé plus étendu (44 000 km2) nommé « Écosystème de la couronne du continent ». Avec le parc national canadien des Lacs-Waterton, il forme depuis 1932 le parc international de la paix Waterton-Glacier. Cette région composée de deux parcs a été désignée par l'UNESCO réserve de biosphère en 1976 et patrimoine mondial en 1995.

Le parc est parcouru par la célèbre route Going-to-the-Sun Road qui franchit le Continental Divide tout en permettant aux visiteurs d'entrer au cœur de forêts denses et de prairies alpines. Cette route ainsi que cinq hôtels datant du début du xxe siècle sont classés National Historic Landmarks alors que 350 autres constructions font partie du Registre national des lieux historiques.

Le parc est situé au nord-ouest de l'État du Montana, juste à la frontière avec le Canada, dans une région montagneuse faisant partie des montagnes Rocheuses. Le parc est bordé au nord par le parc national des Lacs-Waterton, situé en Alberta (Canada), mais aussi par la forêt provinciale de Flathead et le parc provincial Akamina-Kishinena en Colombie-Britannique. La partie orientale du parc est bordée par la réserve indienne des Pieds-Noirs tandis que les forêts nationales Lewis et Clark et de Flathead bordent les limites méridionales et occidentales du parc.

Le parc n'est pas facilement accessible à cause de son éloignement. Située au nord à environ 300 km, la ville canadienne de Calgary est la localité de plus de 100 000 habitants la plus proche. En effet, l'État du Montana ne possède aucune ville avec une population supérieure à ce seuil. La ville de Kalispell, qui est située à environ 50 km au sud-ouest du parc, avait en effet une population inférieure à 15 000 habitants lors du recensement des États-Unis de 2000.

Le parc est traversé dans le sens nord-ouest vers sud-est par les chaînons montagneux de Livingston et de Lewis qui appartiennent aux Rocheuses. Juché à 3 190 m, le mont Cleveland est le point culminant du parc qui ne renferme que dix sommets dépassant les 3 000 m. Après le mont Cleveland viennent les monts Stimpson, Kintla, Jackson, Siyeh et Merritt. Le parc est aussi caractérisé par la présence d'un lieu topographique unique au monde dénommé pic Triple Divide (2 446 m). Ce sommet est le point d'intersection de plusieurs lignes de partage des eaux entre les bassins hydrographiques des trois océans que sont l'océan Pacifique, l'océan Atlantique et l'océan Arctique.

Les orages sont fréquents durant l'été et des précautions doivent être prises en cas de randonnée. Les conditions météorologiques peuvent varier très fortement au cours d'une même journée. Ainsi, dans la localité de Browning située juste à l'est du parc dans la réserve indienne des Pieds-Noirs, la température est passée de 7 °C à −49 °C en 24 heures en janvier 1916, ce qui est un record national.