Singapour


    image radar France


    image radar France




    Newsletter:

  • Urbanisme
  • Back to Portfolio






Singapour, en forme longue la République de Singapour, est une cité-État d’Asie du Sud-Est. Sa superficie est de 719,1 km2. Elle comprend 63 îles, dont la principale est Pulau Ujong (584,8 km2). Cette île est très densément urbanisée, mais la végétation luxuriante – même en plein centre-ville – a valu à Singapour le surnom de « ville jardin ». Cette abondance de verdure découle en partie d’un climat équatorial, uniformément chaud et orageux tout au long de l’année. Sa densité de population est la plus élevée d’Asie et la deuxième sur le plan mondial.

L’État de Singapour est situé à l’extrême sud de la péninsule malaise, dont il est séparé au nord par le détroit de Johor, et borde au sud le détroit de Singapour. Il est connu et souvent montré en exemple pour son extraordinaire réussite économique. Après l’indépendance, en 1965, Singapour a su devenir, avec très peu de ressources naturelles et des problèmes socio-économiques importants – émeutes raciales, chômage massif, difficultés de logement et d’accès à l’eau –, l’un des pays les plus développés et les plus prospères du monde, en termes d’économie, d’éducation, de santé, de sécurité et d’urbanisme. La ville, cité souveraine, est un réduit chinois au cœur même du monde malais : la population est majoritairement composée de Chinois (74,3 %). De cette confrontation ethnique sont nés en partie les troubles qui ont accéléré son retrait de la Malaisie, le 9 août 1965.

Dans les années 1980, le pays fait partie, avec Hong Kong, la Corée du Sud et Taïwan, des quatre dragons asiatiques, des États en transition et au développement économique effréné. En 2011, Singapour est le troisième pays au monde en termes de produit intérieur brut à parité de pouvoir d’achat (PPA) par habitant après le Qatar et le Luxembourg. Plaque tournante commerciale et financière entre la zone Pacifique et l’Europe, la ville doit son essor à sa situation maritime exceptionnelle à l’extrémité Est du détroit de Malacca, qui lui vaut le surnom de : « Cité marchande aux confins de l’Orient ». Elle possède le deuxième port au monde (après Shanghai) en termes d’exportations et de trafic maritime. La population singapourienne dispose d’un très haut niveau de vie et la Cité-État est souvent surnommée « La Suisse d’Asie ». En 2009, Singapour affichait ainsi la plus forte concentration de millionnaires rapportés à la population totale devançant Hong Kong (Chine), la Suisse, le Qatar et le Koweït.

Présentant une stabilité politique remarquable, Singapour est considéré aujourd’hui comme une « démocratie autoritaire » ou « dictature bienveillante », avec la même famille au pouvoir depuis l’indépendance. La cité-État est donc considérée comme un pays pratiquant le libéralisme économique sans le libéralisme politique.

Le centre-ville est situé dans le sud de l’île de Pulau Ujong, à l’embouchure de la rivière de Singapour (Singapore River). Il comprend un centre d’affaires qui a fait de la ville la quatrième place financière au monde, ainsi que différents quartiers ethniques (chinois, malais, et indien) et une grande zone commerciale autour d’Orchard Road.

Le climat de Singapour est de type équatorial, caractérisé par une chaleur humide tout au long de l’année ainsi que des précipitations élevées, souvent sous forme d’orages. Les températures oscillent généralement entre 24 °C, le matin, et 32 °C, l’après-midi. Les températures record sont respectivement de 19 °C et 36 °C. Le temps est très changeant : un soleil radieux peut laisser la place à une violente averse en l’espace de quelques minutes et inversement. Juillet et février sont les mois les plus ensoleillés, et décembre le plus couvert.

De novembre à janvier sévit la mousson de nord-est, lorsque des vents chargés d’humidité apportent des pluies abondantes, et par conséquent des températures un peu plus basses (un peu en dessous de 30 °C en décembre) et un ciel plus couvert. La mousson de sud-ouest, de juin à septembre, est nettement plus insignifiante sur le plan des précipitations bien qu’elle apporte parfois quelques orages matinaux violents du nom de « Coups de Sumatra ». Les températures y sont alors très légèrement moindres que de février à mai, période la plus chaude de l’année où les températures dépassent fréquemment 32 °C, allant parfois jusqu’à 36 °C comme c’est déjà arrivé au mois de mars.

La durée du jour est pratiquement constante au cours de l’année, avec des journées de 12 heures en décembre comme en juin. Par conséquent, il n’y a pas à Singapour d’heure d’été, mais le fuseau horaire choisi agit en pratique comme une heure d’été permanente : le soleil se lève et se couche tous les jours à environ 7 heures et 19 heures respectivement. Les orages, accompagnés de précipitations, sont très fréquents : la zone est l’une où il y a le plus d’orages au monde.



webcam Singapour