Santec – Le Dossen




    image radar France




    Newsletter:

  • Eau
  • http://www.beachbreak-ledossen.com
  • Back to Portfolio






Café implanté à l’extrémité de la plage du Dossen, en face de l’île de Sieck, le Beach Break vous propose boissons et collations dans une ambiance conviviale et un cadre paradisiaque.

Santec est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France.
Santec (ou Santeg en breton) faisait autrefois partie du Minihy de Saint Pol de Léon unité administrative et religieuse constituée des communes qui sont aujourd’hui : Saint-Pol-de-Léon, Roscoff et Santec.

Santec et ses 17 km de côtes dont 14 km de plages présente un panorama où alternent des roches granitiques et des plages de sable fin et blanc. Les nombreuses criques abritées offrent un refuge aux nombreux bateaux de plaisance mais aussi aux amoureux du farniente et du bronzage. À la pointe de “Corn ar Loa” on peut embrasser du regard : la plage du Thevenn (où furent découvertes sur l’îlot de Roc’h-Kroum des tombes datant de l’âge de bronze), l’Île de Batz et son phare caractéristique, le chenal et ses nombreux îlots puis la Pointe de Perharidy et une partie de Roscoff.

L’Île de Sieck (qui est privée) se visite à pied et à marée basse par un chemin qui serpente le long de la côte pour aboutir au seul port existant sur la commune et qui fut jadis un des hauts lieux de la pêche à la sardine. La ferme présente sur l’île date du xviie et la guérite et les vestiges du corps de garde du xviiie.

Attesté sous sa forme bretonne, Santeg, en 1542 .
De multiples mutations à travers les siècles passent de San Hiec à San Yec, puis San iec, pour finalement devenir Santec.
Santec viendrait du breton Sant (saint) et de Ec ou Tec de Decamus, disciple de saint Pol-Aurélien.
Le toponyme dont la première mention tardive est Sant Hiec est le nom donné à une chapelle maintenant disparue, (le lieu de culte existait encore en 1625).

En 1666, un début d’ensablement de la commune fut relaté à Santec, mais c’est surtout en 1699 qu’un vent de nord-ouest accompagné d’un ouragan souleva le sable de la grève et envahit en quelques jours près de 250 hectares de terres cultivées ainsi que des métairies et le manoir de Brigné. La force du vent fut telle que les sables menacèrent également de couvrir la ville de Saint-Pol. Les États de Bretagne remédièrent rapidement à cette situation en faisant construire sur la partie du rivage que la mer ne recouvrait que lors des grandes marées une digue de genêts repliés en demi-cercles. En 1760, les États de Bretagne allouèrent 1000 livres par an afin de lutter contre l’avancée des sables. Cette lutte se poursuivit ensuite en 1862 grâce à l’Office National des Forêts et l’entretien de la forêt domaniale de 100 hectares plantée au sud-ouest de Santec.



webcam Santec - Le Dossen

Télécharger le timelapse



Booking.com