Salober


    image radar France


    image radar France




    Newsletter:

  • Camstreamer & Youtube, Montagne
  • http://www.warth-schroecken.com
  • Back to Portfolio






Les Alpes d’Allgäu sont un massif des Préalpes orientales septentrionales. Elles s’élèvent entre l’Autriche (limite entre le Vorarlberg et le Land du Tyrol) et l’Allemagne (limite entre la Bavière et le Bade-Wurtemberg), au sud de l’Allgäu, un territoire germanique qui leur donne son nom.
Le Grosser Krottenkopf est le point culminant du massif.

Le massif est entouré par les Alpes d’Ammergau à l’est, les Alpes de Lechtal au sud-est, le massif de Lechquellen au sud du col du Hochtannberg et le massif du Bregenzerwald au sud-ouest.
Il est bordé par le Lech au sud et à l’est et baigné par le lac de Constance à l’ouest.

Les massifs des Préalpes orientales septentrionales se décomposent en deux catégories de reliefs : des chaînes de montagnes d’une part du massif du Bregenzerwald au Kaisergebirge, et des plateaux d’autre part du Loferer Steinberge au Rax. Ainsi, les Alpes d’Allgäu sont composées de chaînes de montagnes à la topographie variée et complexe.

Une ligne de crêtes principales s’étend du sud, au niveau du col de Schrofen dans les environs de Warth, à l’est du massif, au niveau du col de l’Oberjoch. Elle dessine pour partie la frontière entre l’Autriche et l’Allemagne.

Depuis ces crêtes principales partent de nombreux chaînons.

Elles ne sont pas centrées géographiquement par rapport au massif. En conséquence, les chaînons latéraux sont beaucoup plus longs vers le nord-ouest et le nord que vers le sud et l’est, tout comme les vallées, ce qui a des effets concrets sur le tourisme. Sur le versant septentrional, au sud d’Oberstdorf, les routes sont réglementées et l’usage de véhicules privés la plupart du temps interdit. Ainsi, du sommet du Hohes Licht, la route de la vallée du Lech, au sud, se trouve à 3,5 km à vol d’oiseau, alors que vers le nord, 8,5 km le séparent du point le plus rapproché admis aux automobiles. Dans le cas du Hochvogel, ces mêmes chiffres sont respectivement de 3 km et 11 km. En outre, les voies d’accès depuis le sud sont sensiblement plus élevées en termes d’altitude. Malgré ces conditions, l’accès majoritaire à ces crêtes principales continue à se faire depuis le versant allemand.

Dans la partie occidentale du massif, il n’existe aucun chaînon continu important. Du Fellhorn au Grosser Widderstein il y a cependant un petit chaînon qui se raccorde au sud des crêtes principales. Il ferme la vallée du Kleinwalsertal en arc de cercle. Avec le Hoher Ifen et son plateau de Gottesack constitué de roche calcaire se trouve la seule exception à l’aspect en chaînes de montagnes du massif. À celle-ci s’ajoute le chaînon de Nagelfluh constitué pour sa part de molasse.

Le chaînon de Tannheim est formé dans sa partie centrale de calcaire issu de récifs coralliens. Cette particularité ainsi que son isolement lui donnent un caractère topographique spécifique par rapport au chaînon principal. Les crêtes entre Aggenstein et Hahnenkamm forment la partie principale locale du chaînon. Les montagnes à l’est et au nord de celui-ci sont des collines isolées.

webcam Salober