Plouhinec – Le Port


    image radar France


    image radar France




    Newsletter:

  • Eau
  • http://audierne.info/
  • Back to Portfolio






Plouhinec est une commune française du cap Sizun, du département du Finistère en région Bretagne. Elle fait partie de la communauté de communes du Cap-Sizun.
Au dernier recensement de 2015, la commune compte 4 011 habitants. Elle a pour devise « War zouar, ha war vor » (« Sur terre, comme sur mer »).

Plouhinec est située à l’entrée sud du cap Sizun, près du Pays Bigouden ; la commune est baignée par l’Océan Atlantique (Baie d’Audierne) et limitée à l’ouest par la ria du Goyen qui la sépare d’Audierne.

Le bourg est situé à une certaine distance de la côte, sur un plateau : c’est là une caractéristique commune à de nombreuses communes littorales bretonnes (par exemple à Ploaré, Esquibien, Poullan, Plogoff, Combrit, Beuzec-Conq, Nizon, etc.), les premiers émigrants bretons fixèrent le centre de leurs plous à l’intérieur des terres, probablement par crainte des pirates saxons.

La majeure partie de la commune est située sur un anticlinal délimité au Nord par la vallée du Goyen qui suit une ligne de faille parallèle à une grande partie de la côte sud de la Bretagne et le rivage de l’Océan Atlantique. Le plateau atteint 100 mètres (le point le plus haut est situé juste à l’est de l’agglomération de Plouhinec et les dénivelés de chaque côté sont importants pour parvenir jusqu’au niveau de la mer, tant côté Goyen (la vallée est très encaissée) que côté Océan atlantique. Au nord-est et à l’est, une bonne partie de la limite communale avec la commune voisine de Mahalon est formée par le ruisseau de Poulguidou (affluent de rive gauche du Goyen), qui alimente notamment l’étang de Poulgidou, qui est à cheval sur les deux communes.

Cette côte comporte deux parties distinctes, car, à l’ouest de la pointe du Souc’h, elle est composée de falaises rocheuses hautes et basses, formées principalement d’orthogneiss à fort pendage, bordées de plages (Plage de Guendrez (“Grève blanche” en français), Plage de Mesperleuc, Plage de Kersiny) jusqu’à la pointe de Karreg Léon, tandis qu’à l’est elle est essentiellement sableuse avec des indentations rocheuses et elle fait partie d’un arc quasi parfait, d’une trentaine de kilomètres, composé essentiellement de sable et de galets et qui est appelée la baie d’Audierne. Dans les zones proches de la côte sud, le granite est à fleur de sol et les parcelles de terres sont séparées par des murets de pierre sèche, écrit le chanoine Pérennès en 1942. Ces parcelles proches du littoral sont désormais à l’abandon, sauf lorsqu’elles ont été construites depuis.