Plogoff – Plage des Trépassés


    image radar France


    image radar France




    Newsletter:

  • Eau, Sport
  • http://www.baiedestrepasses.com/
  • Back to Portfolio






Plogoff est une commune du département du Finistère, à l’extrémité du Cap Sizun (canton de Pont-Croix) dans la région Bretagne, en France. Plogoff est limitrophe de Primelin et de Cléden-Cap-Sizun. Ses habitants sont les Plogoffistes.

La ville se situe à l’extrémité sud-ouest du Cap Sizun. Son finage, étiré en longueur dans le sens est-ouest, est délimité au sud par l’Océan Atlantique, le littoral, formé principalement de falaises, allant de l’Anse du Loc’h à l’est (partagée avec la commune voisine de Primelin) à la baie des Trépassés à l’ouest en passant par la Pointe du Mouton, la Pointe de Plogoff, la Pointe de Feunteun Aod et la célèbre Pointe du Raz. La limite nord de la commune, dont la voisine est Cléden-Cap-Sizun, suit le tracé d’une dépression drainée par un petit fleuve côtier qui alimente l’étang de Laoual (sous les eaux duquel la croyance populaire place parfois la légendaire ville d’Ys) et se jette dans la Baie des Trépassés par sa partie occidentale, et d’un autre petit fleuve côtier qui se jette dans l’Anse du Loc’h pour sa partie orientale. Le sous-sol est presque entièrement granitique, même si de petits dépôts houillers dans la Baie des Trépassés et à Kergogne ont été signalés, leur exploitation fut vainement tentée dans les premières décennies du xixe siècle.

La RD 784 dessert la commune sur toute la longueur jusqu’à la pointe du Raz depuis Audierne.

Plogoff est une ancienne paroisse de l’Armorique primitive qui englobait les paroisses médiévales de Plogoff, Cléden-Cap-Sizun, Goulien, Primelin et sa trève Saint-Tugen (aujourd’hui en Primelin), Esquibien et sa trève Audierne, Beuzec et sa trève Pont-Croix. Par la suite Plogoff appartint au doyenné de Pont-Croix et à l’évêché de Cornouaille.

Le bourg est situé à une certaine distance de la côte, sur un plateau : c’est là une caractéristique commune à de nombreuses communes littorales bretonnes (par exemple à Ploaré, Esquibien, Plouhinec, Poullan, Combrit, Beuzec-Conq, Nizon, etc.), les premiers émigrants bretons fixèrent le centre de leurs plous à l’intérieur des terres, probablement par crainte des pirates saxons.

Plogoff aurait été fondé par saint Collédoc (connu aussi sous le nom de Saint Ké ou saint Quay), évêque d’origine cornique devenu ermite, devenu le saint patron de Plogoff sous le nom de “saint Collodan”. La chapelle Saint-Michel de Plogoff était antérieurement consacrée à saint Cléden, autre nom de saint Collodan.

Joseph Loth a étudié l’origine des noms propres (de personnes, de lieux-dits, etc.) de Plogoff.



webcam Plogoff