Kalouga




    image radar France




    Newsletter:

  • Urbanisme
  • Back to Portfolio






Kalouga est une ville de Russie centrale et la capitale de l’oblast de Kalouga. Sa population s’élevait à 331 351 habitants en 2013. Elle bénéficie d’une forte concentration de l’industrie automobile.
Kalouga est arrosée par les rivières Oka et Ougra et se trouve à 159 km au sud-ouest de Moscou, à 178 km au nord d’Orel, à 189 km au nord-est de Briansk, à 222 km à l’ouest de Riazan et à 274 km à l’est de Smolensk.

Kalouga fut fondée au milieu du xive siècle sur la frontière sud-ouest de la Moscovie. Une première mention sous ce nom date de 1371. Au Moyen Âge, Kalouga était un petit établissement appartenant aux princes Vorotynsky, dont la maison ancestrale se trouve au sud-ouest de la ville moderne.
Kalouga est reliée à Moscou par une ligne de chemin de fer et par une ancienne route, connue sous le nom de « route de Kalouga », et aujourd’hui la route européenne E105. Cette route fut la voie choisie par les troupes de Napoléon Ier pour s’échapper de Moscou à l’automne 1812. Mais le général Koutouzov arrêta la progression de l’armée française dans cette direction, l’obligeant à emprunter la vieille route de Smolensk, qui avait été dévastée par les Français lors de leur invasion de la Russie.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kalouga fut prise par la Wehrmacht en octobre 1941, et libérée le 30 décembre 1941 par la 50e Armée au cours de la contre-offensive lancée par l’Armée rouge le 5 décembre 1941.

La ville possède un Musée d’État de l’histoire de l’astronautique Constantin E. Tsiolkovski, dédié à l’œuvre théorique et à leurs applications pratiques dans la recherche spatiale moderne ; d’où la devise de la ville : « Le berceau de l’exploration spatiale ».
Allain Louisfert a écrit une petite “histoire” qui se situe en partie à Kalouga, pendant la Campagne de Russie de Napoléon, il s’agit de “Anna Ivanova, un destin peu commun” que l’on peut se procurer sur Amazon. Une nouvelle version existe : “Anna Ivanova, de la Russie des tsars à Paris”, c’est un roman.



webcam Kalouga



Booking.com