Egletons – Aérodrome LFDE


    image radar France


    image radar France


  • Campagne & Paysage, Technologie
  • http://www.lfde.org
  • Back to Portfolio






Égletons (Aus Gletons en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.
Ses habitants sont appelés les Égletonnais et Égletonnaises.

Égletons se situe dans le Massif central au carrefour de plusieurs ensembles géographiques. La ville est adossée aux premiers contreforts de la Montagne limousine (le plateau de Millevaches au nord, et le massif des Monédières à l’ouest), et s’établit ainsi sur le haut plateau corrézien dominant à l’est les gorges de la Dordogne.

Le climat est à tendance océanique, donc humide, mais avec des hivers froids et des étés chauds. Des chutes de neige peuvent se produire en hiver avec des températures souvent aux alentours de 0°C. L’été est parfois suivi d’une arrière saison douce (été indien).

Cette importante cité médiévale est en 1059, la capitale de la famille des seigneurs de Ventadour.

Depuis leur imposante forteresse, véritable nid d’aigle sur un piton rocheux dont les vestiges (récemment restaurés et consolidés) témoignent encore de la puissance, les Ventadour firent la fortune d’Égletons, assurèrent sa prospérité et furent à l’origine d’une riche tradition d’art et de culture, celle de la fin’ amor : la poésie des troubadours. Bernard de Ventadour, l’un des plus célèbres d’entre eux, a su chanter à travers toute l’Europe cette civilisation courtoise raffinée. Égletons conserve aujourd’hui encore des restes de cette place forte, ses remparts aux cinq portes qui arborent les armes des Ventadour, son église Saint-Antoine et son clocher du xiie siècle armé de mâchicoulis, sa chapelle des Pénitents.

En août 1944, se déroula la bataille d’Égletons. Les combats féroces, les destructions nombreuses et le courage des habitants lors de la lutte pour la libération de la ville valurent, à la médiévale capitale des Ventadour, la citation à l’Ordre du Corps d’Armée avec l’attribution de la Croix de guerre avec étoile de vermeil (11 novembre 1948).