Cordemais – GIP Loire




    image radar France




    Newsletter:

  • Campagne & Paysage, Eau, Technologie
  • http://www.loire-estuaire.org
  • Back to Portfolio






La caméra est au sommet de la cheminée ouest de la centrale EDF de Cordemais, à 220 mètres du sol. Orientée vers l’ouest, elle diffuse des images en continu de la Loire et des prairies submersibles situées en rive sud de l’estuaire.

Au premier plan de l’image, la Loire ; sur les berges, la cale de mise à l’eau des Carris ; en arrière l’île de la Maréchale ; plus loin, on distingue les méandres de l’ancien bras de Migron.
A droite de l’image, l’éolienne Haliade™ d’Alstom est située à 7,5 km sur le site du Carnet ; son rotor mesure 150 mètres de diamètre.
Retrouvez les évènements marquants sur la chaîne YouTube du GIP Loire Estuaire.
Pour aller plus loin : submersions, surfaces marnantes, bouchon vaseux

Cordemais est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire. Ses habitants s’appellent les Cordemaisiens.
La commune de Cordemais est située sur la rive nord de l’estuaire de la Loire, à 34 km à l’ouest de Nantes et 36 km à l’est de Saint-Nazaire.

L’origine de Cordemais se trouve dans trois îlots de roche dure dans le lit de la Loire. Ces trois îles sont: la Bazillais (la basse île des îles de Pullan ou des retraits de Pullan), Cordemais et la Peille. L’étymologie de la Peille serait pré-romaine (JC Chassagne) et voudrait dire, comme Venez en breton, éminence. Pullan est un nom de lieu fréquent sur tout le rivage de la pointe atlantique et signifie trous d’eau. Deux îlots plus petits complètent l’île de Cordemais : la Haie des Bouillons (Launay des Bouillons sur la carte Cassini) et l’Audiais. La hauteur significative quoique modeste de ces îlots par rapport au fil de l’eau leur a permis de ne pas être submergés lors des variations du niveau des eaux atlantiques. Lors des 3 transgressions dunkerquiennes, du iiie au xiie siècle environ, le niveau des eaux a monté en effet de manière importante, puis est revenu à son niveau actuel. Plus tard après le xiie siècle, le colmatage, les alluvionnements du fleuve ainsi que les assèchements agricoles ont fini de modifier cet environnement initial. La Bazillais a été rattachée à Bouée. Les îles de Pullan ont été transformées par leur raccordement à Cordemais (le pont au-dessus de l’écluse de la Chaussée). Il ne reste que peu de choses sur Cordemais de cette île qui était au Moyen Âge la limite territoriale entre la puissante abbaye de Buzay et la petite abbaye de Blanche Couronne. Le paysage cordemaisien est varié :

un terrain en légère pente, petit plateau bocager « les hauts de Cordemais » en piémont du Sillon de Bretagne ;
le « coteau du Sillon », portion du Sillon de Bretagne comprend une falaise abrupte coupée de valleuses très encaissées d’où dévalent des « coulées » ; le point culminant en est le mont Tiéber en crête de falaise ;
des prairies humides sont bordées ou traversées par des cours d’eau qui sont de deux natures: les coulées dévalant du sillon et les étiers, en fait des canaux conduisant les eaux à la Loire. Ces étiers subissent les marées et drainent des marais par leurs douves. Les prairies humides correspondent à la plaine alluviale, le lit majeur du fleuve. Auprès de l’étier de Cordemais, on trouve un ancien manoir de Loire, le Goût ou Goust, ruiné, au piedroit de la falaise. Une autre de ces coulées ne débouche plus après la Haimeriais, trace d’un remblaiement ancien correspondant à la création de la Forgerie. Cette coulée débouchait au Moyen Âge, puisqu’il y avait un port (d’échouage) avec tonlieu à la Girarderie qui faisait sens avec l’étymologie scandinave avérée du village de la Herguenais.

Le climat de Cordemais est semblable à celui du reste de la Loire-Atlantique, est de type tempéré océanique. L’influence de ce climat est largement facilitée par l’estuaire de la Loire et l’absence de relief notable. Les hivers sont doux (min −5 °C / max 10 °C) et pluvieux et les étés relativement beaux et doux également (min 17 °C / max 35 °C). Les pluies sont fréquentes mais peu intenses. Les précipitations annuelles sont d’environ 820 mm et peuvent fortement varier d’une année à l’autre. Les chutes de neige y sont exceptionnelles.



webcam Cordemais



Booking.com