Cleveland




    image radar France




    Newsletter:

  • Camstreamer & Youtube, Urbanisme
  • Back to Portfolio






Cleveland est une ville du Midwest des États-Unis située sur la rive sud du lac Érié, dans l’État de l’Ohio.
Surnommée « la ville-forêt » (The Forest City), la côte nord américaine (America’s North Coast), C-Town ou The Cleve, la ville est fondée en 1796 et devient rapidement un centre industriel grâce à sa position stratégique au carrefour des Grands Lacs et d’un canal important menant au fleuve Mississippi. Son économie est ensuite touchée par la désindustrialisation durant la seconde moitié du xxe siècle avant que la ville n’essaie de se reconvertir dans les services financiers et d’assurance.
Selon le recensement de 2010, la ville compte 396 815 habitants (les Clevelandais). Elle se trouve au cœur du Grand Cleveland (Greater Cleveland) qui constitue la deuxième plus grande agglomération de l’État de l’Ohio (après celle de Cincinnati). L’agglomération Cleveland-Elyria-Mentor regroupait 2 077 240 personnes en 2010. La commune de Cleveland n’est classée que deuxième de l’État en termes de population, après Columbus, la capitale.
Grâce au mécénat des riches citoyens de la ville, l’offre culturelle est importante, notamment dans la bibliothèque de Cleveland (en). Des investissements récents ont permis de développer des pôles touristiques en centre-ville comme le Cleveland Metroparks Zoo, le Progressive Field, le Cleveland Museum of Art, le Rock and Roll Hall of Fame et le Playhouse Square Center.

Cleveland possède un climat continental humide (Dfa, suivant la Classification de Köppen), caractéristique d’une bonne partie du centre des États-Unis, avec des étés très chauds et humides et des hivers froids et neigeux. La rive du lac Érié est quasiment orientée sur un axe est-ouest de l’embouchure de la Cuyahoga jusqu’à Sandusky, mais à partir de l’embouchure le rivage s’oriente brusquement au nord-est. Cette particularité est la principale cause de l’effet de neige lacustre, caractéristique des intempéries que connaît Cleveland de la mi-novembre jusqu’au début du mois de février (période durant laquelle le lac Érié gèle habituellement). L’effet du lac cause une importante variation des chutes de neige à travers la ville : alors que les cumuls de neige relevés à l’aéroport d’Hopkins n’ont atteint qu’à trois reprises 254 cm de neige en une saison depuis 1968, une hauteur totale approchant ou dépassant les 250 cm n’est pas rare dans la région connue sous le nom de « ceinture de neige » (Snow belt). Cette ceinture s’étend de la banlieue est de Cleveland jusqu’à Buffalo, sur la rive orientale du lac Érié. Malgré sa réputation de ville froide et enneigée en hiver, un radoucissement des températures brise souvent l’emprise de l’hiver avec des températures pouvant atteindre 21 °C.

La plus haute température jamais atteinte à Cleveland est de 40 °C, établie le 25 juin 1988, et la plus basse est de −29 °C, le 19 janvier 1994. En général, juillet est le mois le plus chaud avec une température moyenne de 22,2 °C, et janvier est le plus froid avec une température moyenne de −3,5 °C. À partir des données collectées depuis les 30 dernières années, entre 1971 et 2000, les précipitations annuelles moyennes s’établissent à 983 mm



webcam Cleveland



Booking.com