WEBCAM Pointe du Raz (29)

 

VIDEO EN DIRECT:

3146941 visites –> http://www.audierne.info/

 

 

IMAGE EN DIRECT:

Webcam Raz

 

Play 24 hour timelapse

 

Play 24 hour timelapse

 

 

DESCRIPTIF:

La pointe du Raz, nom local en breton Beg ar Raz) est un cap rocheux situé à l’ouest de la commune de Plogoff (Finistère). Sa forme de proue s’avançant dans la mer d’Iroise, avec une différence de niveau de 72 mètres, en fait un des lieux les plus emblématiques des côtes granitiques de la Bretagne.

 

C’est un lieu touristique de notoriété internationale. Ce site est labellisé Grand Site de France.
L’augmentation de la fréquentation a nécessité des mesures, rigoureuses, de protection environnementale, dans le cadre d’une opération Grand site national, pour restaurer le couvert végétal composé principalement de bruyère. À cette fin, des commerces ont été déplacés, 2 hôtels ont été détruits et le lieu d’arrivée des voitures a été reculé d’un kilomètre.
L’opération a été faite en 1996-2000 dans le cadre d’un programme financé par l’État et des entreprises mécènes pour faire de ce lieu un Grand site de France. Le Syndicat mixte pour l’Aménagement et la Protection de la Pointe du Raz et du Cap Sizun rassemblant la commune, la communauté de communes du Cap Sizun, le Conservatoire du littoral et le conseil général assure la gestion du site.
L’Île-de-Sein, située à 8 km à l’Ouest, est séparée de la pointe du Raz par un détroit, parcouru de courants violents qui sont à l’origine de la dénomination du site (voir étymologie ci-dessous). Deux phares, maintenant inhabités y sont installés sur des îlots : les phares de la Vieille et de Tévennec. La statue de Notre-Dame des naufragés, sculptée par Cyprian Godebski, et un sémaphore sont placés à l’extrémité du plateau sommital. De nombreuses légendes sont racontées depuis toujours par les habitants et étaient autrefois perpétuées par les guides locaux.
L’Enfer de Plogoff, galerie creusée par la mer sous le cap est réputé être le lieu où sont ramenés les noyés dont on entend les gémissements.
La beauté du site est renforcée par celles des côtes proches qui s’incurvent au Nord le long d’une grande plage sableuse au fond de la baie des Trépassés qui est fermée par un promontoire massif appelé la pointe du Van au-delà de laquelle on aperçoit l’immense baie de Douarnenez dont l’entrée est bornée par le cap de la Chèvre encore plus haut et plus massif. Vers le sud s’étend la baie d’Audierne.
Un espace commercial et un parking payant sont construits à une distance respectable. Ils sont reliés au site, en saison, par une navette de bus payante.
Un sentier européen de grande randonnée de 3 050 km, le sentier européen E5, relie la Pointe du Raz à Venise. Le GR 34, qui longe toutes les côtes bretonnes depuis le mont Saint-Michel (en Normandie) jusqu’à Lorient passe également par ce site.
Le site de la Pointe du Raz a été récompensé par le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour la qualité de sa gestion en juin 2004 et labellisé « Grand Site de France ».

 

Le climat de la Pointe du Raz est, du moins selon les relevés de la période 1960/1990, un Climat Supra-Méditerranéen (avec étés frais) de type csb dans la classification de Köppen. En effet :
Les hivers sont doux et humides, comme le montre le diagramme climatique ci-dessous.
Les étés sont secs et frais.
La température moyenne du mois le plus chaud (ici août) y est inférieure à 22 °C.
Le mois de juillet connaît une saison sèche (2T > P et P < 30 mm).
L’écart entre les précipitations moyennes du mois le plus pluvieux et le mois le plus sec est supérieur à un facteur 3 (le facteur est de 3,007).

 

Le terme raz désigne en breton, en dialecte normand et en français un courant rapide. Selon Walther von Wartburg, le mot breton est un emprunt au français. Il est issu du norrois rás, arrivé en France lors de la colonisation de la Normandie par les Scandinaves. Il a également donné le composé raz-de-marée et est de même origine que le mot anglais race « course », attesté dès le xiiie siècle, aussi au sens de « strong current of water » (fort courant d’eau), issu lui-aussi du norrois.
Avant le xixe siècle, la Marine royale mentionnait le passage ou la pointe du Raz de Fontenoy (puis Fontenay). Cela distinguait ce « raz » par la fontaine (ou plutôt la source) située dans une crique se trouvant à 1 km de la pointe, sur la face Sud du promontoire. Ce lieu est toujours dénommé Feunteun aod, la fontaine de la côte en breton, laquelle était appréciée des bateaux, même de très grande taille, pour s’y ravitailler en eau, car la mer y est très profonde à peu de distance de la côte.
C’est cette particularité qui avait amené Électricité de France à envisager de créer une centrale nucléaire en ce lieu, car un petit port artificiel y était prévu pour amener l’énorme chaudière par voie de mer (voir Affaire de Plogoff).
Au xixe siècle, c’est l’appellation Bec du Raz, démarquage du nom breton, Beg ar Raz qui prévalait dans l’administration des « phares et fanaux ». Le passage du Raz tend ensuite à être dénommé le Raz de Sein.

 

Depuis l’Antiquité, le passage entre la pointe du Raz et l’île de Sein, appelé le Raz de Sein, était réputé comme très dangereux pour la navigation et plus particulièrement, la nuit et à la mauvaise saison, en raison de la violence de ses courants marins. C’est pourquoi le phare de la pointe et le phare de l’île furent bâtis dès que les progrès réalisés, durant le premier tiers du xixe siècle dans les moyens d’éclairage et les équipements optiques, le permirent.
Le rapport de la commission des phares, adopté en 1826, qui définissait le premier réseau d’éclairage maritime français, prévoyait un « phare de premier ordre » à feu fixe au Bec du Raz (ou du Ras). Ce phare d’environ 18 m de hauteur fut construit sous cette appellation en 1839 et allumé en même temps que celui de l’Île de Sein. Il fut éteint en 1887, car remplacé par le phare habité de la Vieille. Une tourelle en tôle portant un feu plus modeste fut établi vers 1870 à flanc de falaise au Nord-Ouest afin de créer un alignement phare-feu pointant sur l’îlot de la Vieille. Il était appelé « feu de la falaise du Raz » et fut également éteint en 1887. La base du phare du Bec du Raz fut alors remaniée pour en faire un sémaphore.
Un phare habité, le phare de Tévennec, fut construit de 1869 à 1874 sur l’îlot de Tévennec et fut allumé en 1875. En 1910, il fut transformé en feu permanent sans gardien. En 1887, les travaux de la tourelle de la plate furent entrepris sur le platier de « la Plate » non loin du phare de la Vieille alors en construction et ne furent achevés qu’en 1909.

 

L’accès au site est possible en voiture avec un parking payant sauf pour les habitants du Cap Sizun et de l’Île de Sein. Le réseau des autocars Penn-ar-Bed dessert aussi le site, avec la ligne 53B le samedi et en transport à la demande le reste du temps.

 

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pointe du Raz de Wikipédia en français (auteurs)

 

 

LOCALISATION ET METEO:

Partiellement nuageux
mercredi
Partiellement nuageux
Maxi 12°/Mini 7°
10%
Risque de pluie
Demain
Risque de pluie
Maxi 13°/Mini 11°
50%
Partiellement nuageux
Vendredi
Partiellement nuageux
Maxi 14°/Mini 11°
0%
Ciel dégagé
Samedi
Ciel dégagé
Maxi 15°/Mini 10°
0%



source radar: meteox.fr
Détails météorologiques: cliquez ici

 

15 Commentaires

  1. Et voici la webcam touristique de la Pointe du Raz en temps réel!

  2. Fantastique! La Pointe du Raz est un de mes sites préférés, je suis super contente de pouvoir y jeter un œil en direct de chez moi! merci.

  3. prud'homme

    Quelle belle vue ! Depuis le temps que je voulais pourvoir regarder en temps réel !! Un grand merci pour tout ces moments d’évasion du fond de la Seine et Marne !! ;-)

  4. prud'homme

    juste dommage qu’il y est pas de son ! mais déja la vue c’est très bien !! un grand merci :-)

  5. anihiliste

    Le bout du bout du monde, magnifique!!!!!!!!!!!!!!!!!! On aimerait y être pour communier avec cette toute puissante nature.

  6. JEAN-CLAUDE

    Génial manque juste les odeurs de goémons et les embrums.
    Vu du TARN c’est un super spectacle.

  7. CORINNE

    Super cette nouvelle webcam sur la pointe du raz en temps réel, ça me donne en un coup d’oeil l’état de la mer afin de prendre le bateau direction le gros caillou en face ;)

  8. DOMINIQUE

    Remous de l’eau à la pointe du Raz pareils à ceux de notre vie….
    Philippe, dans l’espoir d’aller vivre un jour dans la baie d’Audierne….

  9. MAGNIFIQUE pointe du Raz. L’idée de pouvoir s’en rapprocher de visu par internet quand elle manque de trop ou quand l’amour qu’on y a laissé fait trop souffrir….

  10. autret

    vu du sud c’est beau une mer qui bouge !;)

  11. Super !!! C’est réparé !!!!!

  12. serge

    Même de Quimper c’est SUPER!

  13. Peuwi

    .. Mais qui pilote la caméra ?

    • Vision

      Bonjour Peuwi,
      C’est un programme automatique dans le serveur de la caméra qui fait tourner en boucle un « tour de garde » prédéfini par les administrateurs de celle-ci :)

Laissez vos commentaires:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>