WEBCAM CARANTEC (Bretagne, Finistère)



La ville de carantec en vidéo et en temps réel: Située sur une péninsule de la très préservée côte nord finistérienne, la station balnéaire de Carantec accueille les visiteurs depuis le début du XXème siècle au coeur de la baie de Morlaix. Panoramas exceptionnels et douceur de vivre, découpage du littoral et plages de sable fin, sans oublier le point de vue de Pen Al Lan sur le phare de l’île Louët dressé devant l’imposant Château du Taureau, en font une destination touristique prisée. Carantec compte sept belles plages de baignade: Celles de la Grève Blanche et du Kelenn, les plus familiales et fréquentées à la belle saison, auxquelles viennent s’ajouter les plages et criques de l’île Callot. Longues étendues ou petites criques secrètes, toutes sont recouvertes de sable fin et invitent à la baignade. Elles sont longées par 18 km de sentiers côtiers qui, bordés de mimosas, offrent aux promeneurs des panoramas incroyables sur la Baie de Morlaix d’un côté et sur le Pays du Léon de l’autre. L’ile Callot vit au rythme des marées … Accessible uniquement à marée basse, elle retrouve son identité d’île à marée haute. Mais quel que soit le niveau de la mer, vous tomberez sous le charme de ce petit coin de silence et de « paradis », sur laquelle seules neuf familles vivent encore à l’année. Cette petite île en forme d’hippocampe est composée de deux îlots de granit reliés par un cordon dunaire. C’est une terre pleine de charme essentiellement constituée de petites criques, de dunes, d’ajoncs, de champs, de pâturages et de plages. La pointe nord invite à découvrir un paysage partagé entre les dunes sauvages et les ensembles de massifs granitiques battus par les vagues. Le granit de l’île Callot, réputé pour sa qualité et sa quantité a servi pour la construction de nombreux monuments de la région dont le Château du Taureau. Depuis 2006, on peut visiter d’avril à octobre ce château emblématique de la baie de Morlaix. Par les coursives et les ponts levis, il invite à passer un moment fabuleux dans les secrets de l’histoire. Face au Château du Taureau, un piton rocheux héberge le célèbre phare de l’île Louët , à la silhouette blanche que l’on retrouve dans de nombreux ouvrages consacré à la Bretagne. Construit en 1860, à présent automatisé, il jouxte la maison de gardien, entièrement restaurée. Dans celle-ci vous pouvez séjourner d’avril à octobre pendant une ou deux nuits, à la recherche des sensations d’un « Robinson Crusoé ».